Le français langue de partage et de solidarité

C’est un plaisir pour moi de vous présenter le programme des célébrations annuelles de la langue française et de la Francophonie qui sont, vous le savez, un temps fort de notre activité culturelle et linguistique, traditionnellement rassemblées autour de la Journée Internationale de la Francophonie du 20 mars.

Cette XVIème édition vise à célébrer et illustrer le lien de solidarité qui réunit les francophones du monde entier grâce au partage de la langue, un lien d’autant plus riche et vigoureux qu’il se nourrit de tout ce qui constitue la diversité de notre communauté.

 

Ainsi les 10 mots choisis en 2011 par l’ensemble des partenaires francophones réunis sous l’égide de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) sur le thème « Dis-moi dix mots qui nous relient » visent tous à évoquer ce lien et je vous invite à les découvrir et à les savourer sous la plume talentueuse de dix écrivains francophones. Parmi eux, vous vous réjouirez comme moi de saluer la présence de Véronique Tadjo qui incarne la francophonie, chez nous en Afrique du Sud, au département de français de l’université de Wits à Johannesbourg et qui met en scène le mot « harmonieusement ».

Harmonieusement, le mot est bien choisi en effet car c’est de cette manière que la langue française réunit, au-delà des identités, des cultures, des accents et des particularismes de notre grande communauté francophone, tous ceux qui la parlent, ceux qui l’ont reçue en héritage et ceux très nombreux qui ont choisi de l’apprendre.

Vous faites partie de cette dernière catégorie, vous, les élèves des quelques 200 lycées, les étudiants de la vingtaine d’établissements d’enseignement supérieur, les inscrits au réseau de la quinzaine d’alliances françaises où vous apprenez le français mais aussi vous, les jeunes diplomates sud-africains qui vous formez à cette langue au sein du ministère des Relations internationales et de la Coopération (DIRCO)ainsi que vous tous qui avez opté pour faire du français votre langue de travail en Afrique du Sud et au Lesotho, professeurs, guides touristiques, traducteurs, interprètes, hôteliers, restaurateurs, policiers, militaires.

C’est à vous tous, en effet, que s’adressent les concours de la Francophonie 2011, centrés sur « le français langue de partage », et qui offrent à 11 d’entre vous l’opportunité de valoriser vos connaissances en français et de partir les mettre à profit dans le cadre d’un séjour unique en France.

Je vous invite donc à participer massivement à ces compétitions. Vous allez forcément trouver la vôtre car nous avons prévu suffisamment de catégories pour que vous puissiez concourir équitablement avec des candidats de votre niveau. Venez aussi nombreux assister aux manifestations et aux spectacles organisés par le réseau de l’Alliance Française en partenariat avec l’ensemble des représentants francophones dans le pays. C’est en partageant le plaisir d’être ensemble pour jouer, rire, parler et chanter en français que nous sentirons vibrer à l’unisson ce lien de la solidarité francophone que nous tenons à célébrer en cette année 2011.

 

Jacques Lapouge, Ambassadeur de France